Le parc du Djoudj, paradis des oiseaux




Le parc du Djoudj est le troisième parc ornithologique du monde. À visiter absolument lors de votre passage à Saint-Louis.

Il se trouve à 60 kilomètres au nord de Saint-Louis, sur un des méandres du fleuve Sénégal. Englobant une partie du fleuve, avec de nombreux canaux, criques, lacs, bassins, marécages et bouquets de roseaux, ainsi que les zones environnantes de savane boisée, le parc s’étend sur 16 000 ha et dispose d’un plan d’eau permanent, ce qui attire de nombreuses espèces d’oiseaux.

Chaque année, environ 3 millions d’oiseaux transitent par le parc où près de 400 espèces ont été dénombrées.
Plan du parc de Djoudj

Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, le parc national du Djoudj regorge de colonies entières de pélicans et de flamants roses. On y retrouve d’autres espèces d’oiseaux comme le héron pourpre, l’aigrette, le jacana, la spatule, le cormoran, le marabout.

Entre novembre et mai, des oiseaux migrateurs fuyant le froid européen, des échassiers et plusieurs espèces de canards viennent y nicher. Il y a aussi des mammifères, des reptiles, des chacals, des singes, des hyènes et des gazelles.

EN BREF

Superficie : 16 000 ha.

Principaux biotopes : zones humides à eaux douces ou saumâtres, savane sahélienne.

Un des trois principaux sanctuaires d’Afrique Occidentale pour les oiseaux migrateurs paléarctiques : canard pilet (78 000), sarcelle d’été (120 000), canard souchet (6 578). Pour les migrateurs éthiopiens : dendrocygne veuf (8 470), dendrocygne fauve (820), oies de Gambie (640), etc.

En tout près de 350 espèces d’oiseaux dont : pélicans blanc (13 500), flamant rose (18 950), grue couronnée (350), 8 sp de chevalier, 4 sp de bécasseau, etc. Autres : phacochère, Gazella rufifrons, gazelle dorcas, crocodile du Nil, lamantin.

TARIFS ET HEURES D’OUVERTURES
  • Permis d’entrée : 2 000 F/personne
  • Balade en pirogue (environ 1h30) : 4 000 F/personne
  • Entrée véhicule : 5 000 F
  • Horaires : de 8h00 à 18h00
  • Ouvert de novembre à juin, meilleure période de décembre à mars.
INFOS PRATIQUES
Depuis Saint-Louis, prendre la Nationale 2 au Nord vers Richard-Toll. Deux solutions : au km 14, prendre à gauche en direction du barrage de Diama puis la grande piste à droite sur 40 km en suivant les rares panneaux ; ou continuer jusqu’à Ross Béthio, panneau indicateur à gauche au km 49, piste sur 18 km. Piste bonne en moyenne, un peu de tôle ondulée. Compter 1h à 1h30 en fonction du type de véhicule.

L’entrée du parc est un peu à l’abandon. Une guérite sur votre gauche pour payer l’entrée au service des Eaux et Forêts. La balade en pirogue est gérée par le groupement intervillageois. Plans du parc disponibles.

La balade en pirogue est conseillée pour se rendre au nichoir des pélicans et cormorans. Ailleurs, des miradors vous permettent d’observer les flamands roses. Arrivez tôt le matin, plus tard les oiseaux se cachent et il fait très chaud.

Voici quelques photos d'espèces d'oiseaux que vous rencontrerez dans le Djoudj

Anhinga d'Afrique

Barge à queue noire

Busard des roseaux

Chevalier arlequin

Cigogne noire

Coucal du Sénégal

Echasse blanche

Glaréole à collier

Gonolek de Barbarie

Ibis sacré

Jabiru du Sénégal

Jacana

Martin-chasseur pygmée

Milan noir africain

Oedicnème du Sénégal

Petit duc africain

Petit guêpier vert

Rollier d'Abyssinie

Soui manga à longue queue

Sterne caspienne

Huppe fasciée

Sterne Hansel

Sterne naine

Tarier pâtre

Vanneau éperonné
Le flamant rose
Flamant rose
Le Calao
Calao

Dendrocygne veuf
L'autruche
Le héron pourpré
Le vautour
Vautour

Merle métallique
Le youyou
Youyou
La spatule africaine
Spatule africaine
Le pélican (gris et blanc)
Pélicans (gris et blancs)

Tisserin gendarme

Sources: Au-senegal.com

Share this:

Publier un commentaire

 
Copyright © 2017 SunuTourisme | Propulsé par SunuCorp